Centres de Technologies Avancées

Présentation

Les Centres de Technologies Avancées (CTA) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ont été créés en 2007 dans le cadre des actions mises en place par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de revaloriser l’enseignement qualifiant.

Les CTA sont définis comme étant un des outils mis à la disposition des acteurs de l’enseignement qualifiant, de l’enseignement de promotion sociale et de l’enseignement supérieur afin de répondre au mieux aux exigences actuelles en matière de savoirs et de savoir-faire techniques et technologiques.


Plus concrètement :

Un Centre de Technologies Avancées (CTA) est une infrastructure reconnue par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, installée dans un établissement d’enseignement secondaire qualifiant et mettant des équipements pédagogiques de pointe à disposition des élèves, des étudiants et des enseignants des enseignements secondaire, supérieur et de promotion sociale, quel que soit le réseau et le caractère d’enseignement, ainsi que des apprentis et formateurs de l’Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME), de l’Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH) et du Service Formation PME (SFPME), des demandeurs d’emploi et des travailleurs, en vue de développer des formations techniques qualifiantes.

Cette offre de formation qualifiante doit être complémentaire, tant au niveau géographique que sectoriel, à l’offre des Centres de Compétence (CDC) en Région wallonne et à celle des Centres de Référence professionnelle (CDR) en Région bruxelloise.

 

Classement des CTA par secteurs

Il existe actuellement 30 CTA labellisés (23 en Région wallonne et 7 en Région bruxelloise).

La répartition est la suivante :

Vers le haut

Découvrir les CTA

Les CTA sont développés en priorité dans les secteurs professionnels porteurs afin de fournir une offre de formation encore plus pointue que celle proposée dans les filières techniques et professionnelles et répondre ainsi aux besoins des secteurs concernés (métiers en pénurie).

Ces secteurs sont :